ÉVOLUTION PARALLÈLE ET CONVERGENCE : LE LANGAGE ESTHÉTIQUE DE L’ABSTRACTION DANS LES AVEUGLES DE M. MAETERLINCK ET DANS DU SPIRITUEL DANS L’ART DE W. KANDINSKY

Nathalie Arcand

Résumé


En concevant sa théorie de l’abstraction, élaborée pour la première fois dans son ouvrage Du Spirituel
dans l’art publié en 1911, le peintre Wassily Kandinsky exprime une profonde admiration pour le premier
théâtre de Maurice Maeterlinck. Cette dernière découle d’une réflexion sur le langage esthétique, désormais
soumis à un processus complexe d’épuration : le mot chez Maeterlinck, tout comme les éléments géométriques
et les couleurs en peinture, affirme son autonomie par rapport à la réalité extérieure et empirique à laquelle il
se référait antérieurement. Cette transformation de la fonction du signe artistique, lexical et pictural, sera
illustrée au moyen du drame Les Aveugles.

Mots-clés


Maeterlinck, Maurice; Kandinsky, Wassily

Texte intégral :

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.26522/vp.v6i1.456

ISSN 1925-0614