Des humains et des animaux dans L’oeil américain et Le Moineau domestique

Josée Laplante

Résumé


Cet article propose d’examiner la représentation des rapports humain-animal dans L’oeil américain de Pierre
Morency et dans Le Moineau domestique de Serge Bouchard en cherchant à dégager les aspects de ces deux textes
qui tendent à mettre en évidence le caractère arbitraire de la frontière conceptuelle, érigée par une tradition
occidentale, entre humains et animaux.

Mots-clés


Morency, Pierre; Bouchard, Serge

Texte intégral :

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.26522/vp.v5i2.460

ISSN 1925-0614